L'histoire en 3 clics

L'histoire en 3 clics

Bienvenue

Voyagez à travers les époques et laissez-vous emporter par ces civilisations qui vous tendent la main.

Phillip Toledano

PhotographiePosted by Morrigane 02 Sep, 2009 11:34:18
Phillip Toledano est un photographe anglais né en 1968 et vivant actuellement à New York. De père américain et de mère marocaine, il s’intéresse très vite à la photo et ses parents lui offrent un appareil dès son plus jeune âge.

Il prend des photos durant des années mais devient directeur artistique de la boite de pub TBWA pendant une dizaine d’années.
Pourtant son amour pour la photo ne s’arrête pas et il continue à prendre des clichés.
Il devient alors photographe indépendant et trouve son style qui le différencie du lot.
On pourrait aller jusqu’à prétendre qu’il est un créateur haute-couture en soi car il crée des vêtements improbables et impossible à porter… voyez plutôt.

http://2.bp.blogspot.com/_YSaHO4mUDB0/SlIdRQ1kk6I/AAAAAAAABU4/26VG6glfvkE/s400/734741223523143.jpg
http://beinart.org/modules/Word-Press/wp-content/uploads/2007/05/phillip-toledano.jpg

Mais cet homme qui se fait nommer « Mr Toledano » ne fait pas que ce type de prises de vues.
Il met également en avant des objets contemporains ou des scènes de la vie courante qu’il améliore à sa sauce et dans lesquelles on sent les 10 ans d’influence publicitaire qu’il porte sur le dos.

http://img20.imageshack.us/img20/6329/40207108.jpg
http://img197.imageshack.us/img197/800/0001vap.jpg

D’autres photos ?


Sources
http://mrtoledano.com
http://blog.popflower.fr/post/2008/11/30/La-photo-Haute-Couture-de-Phillip-Toledano

Lois Greenfield

PhotographiePosted by Morrigane 02 Sep, 2009 11:33:06
Débutant la photo dans les années 60, Lois Greenfield était bien décidée à faire du reportage géographique.
Elle se lancera dans le reportage en travaillant pour un journal culturel de Boston. Elle touche un peu à tout, allant de la sécurité dans les prisons aux concerts de rock.
C'est à l'occasion d'un reportage imposé sur le thème de la danse qu'elle se rend à une représentation et où le déclic se fait.

Intriguée par ces mouvements constants et les changements parfois brutaux de lumière, elle décide d'approfondir sa technique et va de répétitions en représentations pour se perfectionner.

« J'ai créé mon esthétique personnelle avec le Hasselblad, utilisant le format carré comme stratégie de composition, ce qui a révolutionné mon approche de la photographie de danse », explique-t-elle.

Lois Greenfield par Marc-Henri Cykiert
http://www.loisgreenfield.com/images/uploads/loisr.gif

Voulant, à la base, intégrer du flou pour laisser planer le mouvement, elle change radicalement d'idée et choisit de figer complètement les mouvements pour faire un mélange entre les compétences physiques humaines et la loi de la gravité.

Son matériel ?
Un Hasselblad 500C équipé d'objectifs 80 mm, 120 mm et 150 mm de Carl Zeiss qu'elle emploie depuis plus de 20 ans ! Et des flashs se déclenchant à une vitesse d'1/2 000s pour stopper net tout mouvement.

Mia McSwaiin
http://www.hasselblad.fr/media/fc288357-b8d3-4818-bee0-4dada605db34-Lois_Greenfield_3_460.jpg

Chaque prise de vue est minutieusement planifiée et il faut faire un effort de prévisualisation pour capturer le bon moment.

Car à l'ère de la retouche photo, on pourrait croire que tout ceci n'est que montage, mais non.
Lois fait appel à des danseurs professionnels très expérimentés.
Les mises en situation en studio ne sont d'ailleurs pas sans risque vu les prouesses techniques demandées aux artistes.

Ha-Chi Yu, Sham Mosher, Sham Mosher, Andrew Pacho
http://www.hasselblad.fr/media/6241b440-c528-4c79-9ab0-4acbc8ea4b68-Lois_Greenfield_4_4x220.jpg

=> Plus d'info et photos ici.


Sources
http://www.hasselblad.fr/masters-2005/april---lois-greenfield.aspx
http://www.loisgreenfield.com/index.html

Nick Brandt

PhotographiePosted by Morrigane 02 Sep, 2009 11:31:57
http://www.younggalleryphoto.com/photography/brandt/images/nb_portrait.jpg

Né à Londres, Nick Brandt a étudié le cinéma et la peinture avant de se lancer dans la photographie.
Parti vivre aux Etats-Unis, en 1992, il travaille en tant que réalisateur de clips vidéos et travaille avec des gens tels que Michael Jackson ou Moby.

C'est en 2000 qu'il part en Afrique et débute sa carrière de photographe animalier.

Elephant with Exploding Dust, Amboseli 2004
http://www.younggalleryphoto.com/photography/brandt/images/001_Elephant-With-Exploding.jpg

En octobre 2005 sort son premier ouvrage photographique intitulé « On this Earth ».
Suivra un second ouvrage, nommé « A shadow falls », qui devrait paraitre en septembre 2009.

Contrairement à d'autres photographes animaliers, les compositions sont plus recherchées et l'ambiance créée par la lumière tantôt vive, tantôt sombre donne un cachet supplémentaire.
L'idée de travailler en sépia apporte aussi une touche personnelle.

Son talent fut remarqué et en 2004 il commence des expositions qui ne cessent de prendre de l'ampleur. Ainsi, ses clichés auront déjà visité les plus grandes galeries de Londres, Berlin, Hambourg, New York, Los Angeles, Santa Fe, Sydney, Melbourne et San Francisco.

Giraffe Fan, Aberdares 2002
http://www.younggalleryphoto.com/photography/brandt/images/029_Giraffe-Fan.jpg

Interview tirée du blog de Cyril Bruneau :
« Approcher tout près, vraiment tout près des animaux. Je n'utilise pas de téléobjectif. [...] Je veux cadrer les animaux dans leur environnement, dans leur monde. Je veux éprouver un vrai sentiment d'intimité avec chacun d'eux - avec ce chimpanzé-là, ce lion ou cet éléphant particuliers, qui se trouvent devant moi. Je crois que cette proximité est pour beaucoup dans la capacité du photographe à révéler la personnalité de son sujet. On ne fait pas le portrait d'un être humain au téléobjectif, à trente mètres, en imaginant rendre un peu de son âme; on s'approche de lui.
Alors, je prends mon temps et j'avance petit à petit - en voiture ou à pied - jusqu'à n'être plus, souvent, qu'à quelques mètres des animaux. Et plus j'ai l'impression qu'ils se présentent d'eux-mêmes, qu'ils posent pour leur portrait, plus, me semble-t-il, le résultat final me plaît. [...] Ce qui m'intéresse en définitive, ce n'est pas de créer une oeuvre purement documentaire ou remplie d'action et de spectacle, comme c'est généralement la règle dans le domaine de la photographie d'animaux. Mais de montrer les animaux en train d'être, tout simplement. En train d'être avant qu'ils ne soient plus. Avant qu'ils cessent d'exister, à l'état sauvage en tout cas. Ces images sont mon élégie à ces créatures superbes, à ce monde d'une beauté déchirante qui s'évanouit peu à peu, tragiquement, sous nos yeux. »


=> Plus de photo ?

Sources
http://www.nickbrandt.com
http://www.cyrilbruneau.com/blog/labels/site%20photographe.html
http://www.younggalleryphoto.com/photography/brandt/brandt.html