L'histoire en 3 clics

L'histoire en 3 clics

Bienvenue

Voyagez à travers les époques et laissez-vous emporter par ces civilisations qui vous tendent la main.

Une boisson de 125 ans !

Vie pratiquePosted by Morrigane 24 May, 2011 09:46:43
Oui, tout le monde a déjà goûté ce produit nature, light, sans caféine, à la vanille,…
Je parle bien du Coca-Cola.
Habituellement on ne fait pas d’article sur une marque mais ce produit est presque devenu un mot courant de la langue française.

Chaque jour, c’est près d’1,5 milliard de bouteilles de Coca qui sont vendues dans le monde
Alors, pour les 125 ans de la marque, je voulais refaire un petit topo de la création avec vous.

Un beau jour, « on » m’a prétendu que le Coca-Cola avait été inventé par un pharmacien pour guérir les gueules de bois de ses clients.
Très bien, sauf qu’on m’a également dit qu’il y avait de la cocaïne dans le breuvage…
Alors qu’en est-il réellement ?

-- La création --

Imaginez-vous à la fin de la Guerre de Cessesion, aux Etats-Unis.
En 1870, un homme, un pharmacien, John Pemberton quitte Colmbus pour Atlanta où il ouvre son « laboratoire ».
9 ans plus tard, vu son succès, il ouvre un établissement plus grand. La J.-S. Pemberton & Company est née.

John Pemberton

Coca-Cola Company nous laisse croire que le coca a été inventé suite à un mélange d’erreurs. Alors que d’autres prétendent que le coca serait le fruit de multiples recherches de Pemberton.
Quoi qu’il en soit, le premier coca est commercialisé en 1885 et se nommait le French Wine Coca.
Il semblerait alors que ce Coca n’est pas un médicament contre la gueule de bois mais un vin français (d'où le French) alcoolisé à base de coca, de noix de kola et damiana (cliquez sur les noms pour en savoir +).

Pour créer ce breuvage, Pemberton se serait inspiré du « vin Mariani » qui est un mélange de Bordeau (vin rouge) et de feuilles de coca.



Bref, le French Wine Coca marche du tonnerre et la recette ne change pas.

Mais un événement vient bouleverser la vie de ce vin.
Plusieurs mois après la sortie du French Wine Coca, en novembre 1885, le maire d’Atlanta interdit la vente d’alcool.
Pas de chance pour Pemberton et son vin ! Il lui faut donc trouver une astuce pour garder sa production. Adieu l’alcool dans le coca… mais le coca reste « coca » parce qu’on n’enlève pas le coca ! ^^ Vous avez suivi, hein ?
Le coca est alors un sirop (mêmes bases mais sans vin) qui porte le nom de "soda foutnain"


S’associant à Franck Robinson – un homme ambitieux -, le nom de « Coca-Cola » est finalement crée.
Mais Pemberton fait inscrire la marque au registre du commerce à son nom. Ce qui rend ses 3 associés assez fou de rage.

En 1887, l'interdiction de vente d'alcool à Atlanta est annulée. Pemberton veut alors relancer la vente du « French Wine Coca » et laisser à son fils, celle du « Coca-Cola ».
Mais malheureusement Pemberton tombe malade moins d'1 an plus tard et va devoir céder de force, pour seulement 2300 dollars, sa marque et son produit à Robinson et à Asa Griggs Candler.
Les rancunes, tout ça...

-- La cocaïne --

En 1886, le « Coca-Cola » contient encore 9 mg de cocaïne alors qu’officiellement, la boisson n’en continent plus du tout à partir de 1903.
Officiellement peut-être mais un contrôle surprise en 1929 prouve le contraire…

Alors, aujourd’hui ?
Aujourd’hui la caféine remplace la cocaïne… mais des règles furent également faites pour ne pas dépasser un taux trop important d’excitants.

-- L’arrivée en France --

Les informations officielles annoncent l’arrivée du groupe en 1933.
Des preuves viennent contredire ses informations.
Après la fin de la 1ère guerre mondiale, en 1918, les soldats américains qui doivent attendre pour rentrer chez eux sont logés dans des camps de transit.
Raymond Linton, un américain habitant en France décide de vendre du « Coca-Cola » aux soldats. Les premières livraisons de tonneaux rouges de « Coca-Cola » font parler d’elles à la douane qui veut empêcher la distribution du produit, pensant alors que les tonneaux contiennent exclusivement de l’extrait de coca…
La compagnie Coca-Cola constate l’engouement pour les ventes de ce produit et en France et implémente une succursale à Paris le 11 juillet 1919 !

Ici, seconde guerre mondiale
Pour en savoir + sur le sujet qui est vaste, vous pouvez consulter la page Wikipédia.