Un pas dans le passé

Un pas dans le passé

Bienvenue sur ce blog compilant costumes et sorties médiévales.

Au fil des pages vous découvrirez mes recherches et essais de couture pour les périodes du XIIIè et du XIVè siècle.

Essai de coiffe XIVè

CoiffesPosted by Margaux Tue, January 17, 2012 12:30:48
Etant donné que j'ai des cheveux courts, je dois trouver des coiffes pour cacher tout ça.
Selon le statut de mes personnages, la coiffe doit être plus ou moins travaillée.

Mes personnages XIVè n'étant pas dans la catégorie paysans, je tente de travailler mes coiffes pour être à la mode de la bourgeoisie / noblesse.

Pour se faire, je me lance dans l'aventure de ce qu'on nomme en anglais "frilled veils".
Il y a des tas d'options du plus simple au plus compliqué et je tente de suivre les explications du site de "Medieval silkwork" dont l'auteur a fait un mémoire sur le sujet.

Le premier essai se base sur ce type de coiffe :

1. Mechelen, Schepenhuis, 1374-1385.
2. Hakendover, Goddelijke Zaligmaker Church, 1400-1404, statue volée
3. Mechelen, Hof van Buysleden, late 14th or early 15th century.


Avec pour résultat ceci :

Mon résultat à moi est loin du compte !


Mais il semblerait que ma méthode ne soit pas totalement correcte.
Car je ne fais que des points sur le haut et le bas pour rejoindre les pliures.
Il faudrait apparemment d'abord froncer.

Je ferai donc de nouveaux essais et j'emploierai également de l'amidon pour faire durcir le voile en le travaillant; pour faire des ouvertures plus symétriques.

A voir donc !





Barbette

CoiffesPosted by Margaux Tue, January 17, 2012 12:04:24
Il y a plus d'1 an ma soeur m'avait donné un petit gilet de soirée qu'elle avait déchiré. Elle me demandait s'il était réparable. Vu les fils et la manière dont ça s'était déchiré, il m'était impossible de faire un travail propre, surtout avec de la soie.

Plutôt que de le jeter, elle m'a proposé de le garder pour en faire ce que je voulais. Je l'ai enfin ressorti dans l'idée d'en faire une coiffe.

Composé de soie et de lin ce tissu est assez sympa. Fin, un peu transparent et avec des reflets chatoyants dus à la soie.

J'ai pris le temps de réfléchir à ce que j'allais bien pouvoir en faire et je me suis lancée dans la confection de la barbette.
Dans la plupart des sources du XIIIè, la barbette va de paire avec le touret (bien que le nom soit contesté, c'est le nom que je vais employer).

Le touret, c'est cette coiffe reconnaissable et considérée comme l'une des coiffes tendance du XIIIè siècle.


Tête en pierre, Musée du Louvre - détail Codex Manesse - détail Missele Remense

En attendant de confectionner la partie haute, la barbette pourra s'employer avec un voile.
Comme vu sur certaines sculptures :


Gisant d'Alienor d'Aquitaine à Fontevraud - Gisant d'une lady de Winchelsea - 1270

Le but de la barbette est de dissimuler une partie du cou et des oreilles tout en permettant, à l'aide d'épingle, de faire tenir le voile ou le reste de la coiffe.

J'ai employé les parties qui permettaient de fermer le gilet pour créer ma barbette. Le travail étant donc déjà quasi fait je n'ai eu qu'à assembler les 2 morceaux ensemble.

Et hop, c'est déjà fini :-)
La suite au prochain épisode


Next »