Un pas dans le passé

Un pas dans le passé

Bienvenue sur ce blog compilant costumes et sorties médiévales.

Au fil des pages vous découvrirez mes recherches et essais de couture pour les périodes du XIIIè et du XIVè siècle.

Braine-le-Château : 12 et 13 septembre 14

Camps / sorties médiévalesPosted by Margaux Thu, January 15, 2015 16:22:30

Braine-le-Château, un bien « drôle » de camp…


Propulsée dans un grand champ avec beaucoup d’espace, il nous a été facile de nous installer.
Heureusement, d’après tous les connaisseurs du terrain, que la pluie n’est pas tombée durant la semaine sinon nous aurions été inondé. Donc, la météo nous a bien laissé tranquille. Le temps fut beau bien que l’humidité du terrain était fort présente et que les houppelandes et autres pelissons furent vraiment les bienvenus.

La fête est plutôt grande, mais apparemment l’emplacement choisi était une première et a permis à ce que l’espace soit plus grand et que plus de compagnies soient présentes.
Si, d’un point de vue purement « historique », j’ai envie de dire que ça manquait de niveau, on ne peut reprocher aux troupes leur envie de partager avec le public et d’être ouvert aux autres.

Mais, si pour les compagnies faisant taverne il était logique de les laisser avec leurs frigos, pour les autres, avoir un générateur qui vous gonfle à souhait toute la nuit avec son ronron histoire d’avoir des lustres pour brailler le soir, ça non ! -_-

Je suis pourtant de presque toutes les fêtes, le soir et je ne vais pas me coucher tôt. Les chants, les rires, les blagues ne me dérangent pas mais là… quand même, faut pas charrier.

Bref, ça ne m’aura que juste un peu ennuyé la nuit.

L’organisation était bonne. Vu le nombre de gens à gérer je ne peux pas dire le contraire. Les quelques petits couacs ont été pris en compte immédiatement et résolus à grande vitesse. Chapeau.

Par contre, ce camp sera définitivement celui où je tourne une page. Celui de prendre mon envol, sans les Compaings.


Dans les animations proposées, j’ai pu rencontrer une dame proposant de la teinture aux enfants et moi qui désire me lancer, j’ai pu me rassurer de la facilité.
Je me suis donc décidée à franchir le pas, récolter poudres, écorces, feuilles, dans le but de proposer ce type d’atelier l’an prochain.
Je l’avais déjà en tête mais comme souvent, j’aime voir de visu ce que ça peut donner pour en mesurer la difficulté et le temps à y consacrer. J’ai beaucoup de choses à apprendre mais la méthode est plutôt simple pour les petits bains.

Ce camp ne se fait qu’1x tous les 2 ans. Alors, nous verrons si en 2016 nous serons de la partie J